Qu’est ce que le mapping vidéo ?

Le mapping vidéo est une technologie permettant de projeter de la lumière sur des volumes de différents formats dans le but de recréer des images, en relief ou non, à plat ou à 360°, sur des murs, des bâtiments ou des structures spécifiques, par l’usage de logiciels dédiés. On l’utilise pour divers événements ; spectacles, festivals, concerts, restaurants, salons professionnels, soirées d’entreprises… et ce grâce à une technologie permettant une large capacité d’adaptation. Le mapping « monumental » ou « architectural » est le plus connu du grand public cependant, ses déclinaisons sont infinies. On peut le regrouper sous 7 grandes familles ayant leurs particularités et leurs contraintes : 

  • Mapping Vidéo à 360° (ex : reconstitution de panoramas…) 

  • Mapping Vidéo architectural (ex : projection sur des bâtiments…) 

  • Mapping Vidéo sur dôme (ex : reconstitution de la voie lactée…) 

  • Mapping Vidéo interactif (ex : parcs d’attractions…) 

  • Mapping Vidéo sur objet : table de restaurant

  • Mapping Vidéo pour spectacle (ex : prestations scéniques, dj-sets…) 

  • Mapping Vidéo pour installations expérimentales et/ou artistiques 

 

Des atmosphères uniques et personnalisables 

La projection mapping a la capacité de transformer les objets en épousant des formes irrégulières, pour recomposer, par exemple, un paysage en mouvement sur un mur fixe. Un objet à deux ou trois dimensions est ainsi mappé afin de créer une illusion d’optique qui viendra imiter l’environnement réel. Quasiment n‘importe quelle surface peut accueillir une performance de mapping vidéo car l’image projetée est modélisée sur mesure et selon les besoins du client 

Derrière chaque projet de mapping vidéo, vous trouverez un logiciel et un motion designer qui analysent ensemble le moindre relief et la moindre aspérité d’un objet sur lequel la vidéo sera projetée. On peut tout à fait imaginer une projection classique sur un mur ou bien sur un objet précis que l’on souhaiterait animer : une lampe, une porte, une table, un drap…  tout est possible ! 

Développée au stade expérimental à ses débuts par des artistes, cette technique permet aujourd’hui aux annonceurs ou aux entreprises spécialisées dans l’événementiel de concevoir des décors en mouvement, souvent associés à des pistes audio (musiques et/ou bruitages). L’idée étant de reproduire des formes à grande échelle et de conceptualiser une scénographie unique. On peut ainsi imaginer des décors abstraits, un mur s’écroulant, une porte s’ouvrant vers une plage de sables fins, ou encore un tableau impressionniste animé sur une cathédrale…   

 

Quelques exemples de grands évènements utilisant le mapping vidéo 

La première projection de mapping vidéo connue fut imaginée en 1969 pour la maison hantée du parc Disneyland aux États-Unis. À l’époque, l’attraction projetait de fausses têtes désincarnées en 16mm afin de leur donner un aspect plus réaliste. Le mapping vidéo a rapidement gagné en notoriété, en améliorant sa précision et ses capacités techniques.  

Les publicitaires et les musiciens électroniques furent nombreux à faire connaître cette technologie à travers le monde. Ainsi, de nombreux artistes accompagnent encore aujourd’hui leur musique avec des effets visuels synchronisés lors de leurs spectacles. Le mapping vidéo est devenu un instrument de mise en scène à part entière. Des entreprises comme BMW, Nokia ou encore Samsung ont fréquemment utilisé, pour leurs campagnes publicitaires, de gigantesques fresques vidéo 3D sur la façade des bâtiments des grandes villes 

Par la suite, de nombreuses métropoles à travers le monde ont adopté cette technologie afin de célébrer des évènements culturels ou patrimoniaux : spectacles estivaux sons et lumières, projection sur des cathédrales, fêtes de fin d’année les exemples sont nombreux. La fête des Lumières à Lyon est certainement l’une des manifestations les plus reconnues au sein de l’hexagone et en Europe 

L’ère du numérique a été une révolution dans le domaine, permettant une meilleure adaptabilité, avec un matériel plus compact pour des prestations plus accessibles aux particuliers et aux petites structures. Ainsi, le restaurant The Moon, situé sur le toit du Roppongi Hills Mori Tower à Tokyo, propose, en accompagnement de leur carte, de projeter les plats directement sur les tables. Cette projection rendue possible par le mapping vidéo offre une expérience culinaire unique et tellement réaliste que les clients ne se contentent pas seulement de regarder, mais aussi de toucher les mets virtuels qui défilent sous leurs yeux  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Opérateur(ice)
Opérateur(ice)
Des questions techniques ou commerciales ? Nous sommes à votre écoute.
En cours de connexion...
Aucun de nos opérateurs n'est disponible pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.
Tous nos opérateurs sont occupés. Veuillez réessayer ultérieurement
:
:
:
Avez-vous une question ? Écrivez-nous !
:
:
Cette session de chat est terminée
Cette conversation a été utile ? Vous pouvez la noter
Bon Mauvais